Nous te posons six questions sur l’avenir auxquelles tu réponds. À la fin, tu sauras si tu es plus progressiste ou plus traditionnel et si tu corresponds à la majorité de la population suisse.

 

 

 

« Future Echo »: l’avenir désirable

L’innovation digitale façonne les personnes et la société d’aujourd’hui et de demain. Grâce aux aides technologiques, les gens ne cessent d’étendre leurs capacités et de franchir le seuil qui les rapproche des cyborgs, tandis que les machines prennent de plus en plus de caractéristiques humaines.

Cependant, si nous voulons avoir un discours sur l’avenir, une compréhension plus holistique de l’innovation est nécessaire. L’accent ne doit pas être mis exclusivement sur les possibilités technologiques. Les besoins et les désirs humains, ainsi que leur impact sociétal, doivent également être pris en compte. En fin de compte, la technologie ne devrait pas être développée simplement pour son propre intérêt, elle devrait répondre à l’exigence de durabilité et faire partie d’une stratégie globale sur la voie d’un avenir désirable.

Mais quel avenir voulons-nous ? Voulons-nous plus de relations virtuelles ou plus de proximité humaine ? Plus de possessions numériques ou analogiques ? Cette recherche est une condition préalable au développement d’une innovation durable axée sur les besoins des personnes. L’enquête représentative « Future Echo », élaborée par Volvo Suisse en collaboration avec l’association Future Society de W.I.R.E. autour des six thèmes centraux « santé », « alimentation », « échange social », « formation », « consommation » et « propriété », brosse un tableau de la Suisse que la population souhaiterait voir à l’avenir. Les connaissances ainsi acquises permettent un examen systématique des opportunités et des défis sociétaux futurs.

Les résultats de l’enquête « Future Echo » seront partagés avec le public et soumis à discussion.